“de 1331 – 2000: 23 generations”

 

La première référence connue d’un Seigneur Cuy date de 1337, quand Jehan de Marry, Seigneur de Cuy, fait aveu à Jehanne de Mello, Dame de Lormes et de Château-Chinon. Après lui, vingt-cinq générations de propriétaires se suivent jusqu’à l’an 2000, toutes apparentées mais sous des noms différents.

Les Seigneurs de Cuy ont participé à différentes guerres comme archers du Roi, mais ils s’occupaient surtout de leur propre domaine. Cuy était un fief modeste : une pointe de référence importante pour ses habitants, mais sans histoires significatives ou remarquables. Après la Révolution, les Seigneurs ont quitté Cuy et ils l’ont loué jusqu’au début des années quatre-vingt du 20e siècle.